Les mondes s’écoulent et se mêlent
Agitant les temps, sortis de leurs lits
Déferlent sur nos plaies et nous initient
à l’autre vie
à l’autre pas
à l’autre nous